Accueil >> Blog >> Les étapes d’un projet informatique


Vous avez une idée et vous aimeriez en faire un projet informatique ? Il est évident que plusieurs étapes d’un projet informatique sont à franchir afin qu’il puisse voir le jour et surtout, devenir un véritable succès. Nous allons voir dans cet article, les différentes étapes afin d’avoir toutes les cartes en main pour vous permettre de prendre les meilleures décisions.

Définition d’un projet informatique:

Un projet informatique est un projet dont les réalisations (livrables) se constituent d’outils, méthodes ou services informatiques. Les projets informatiques sont généralement, par nature, complexes. Cette complexité s’explique notamment par la grande diversité des acteurs qu’ils font intervenir : techniciens, responsables métier, marketeurs, gestionnaires…

Source : http://www.gestion-projet-informatique.vivre-aujourdhui.fr/projet-informatique.html#:~:text=Un%20projet%20informatique%20est%20un,outils%2C%20m%C3%A9thodes%20ou%20services%20informatiques.&text=L’informatique%20occupe%20une%20place,de%20plus%20en%20plus%20complexes.

Les différentes étapes :

Expression des besoins et rédaction du cahier des charges

Le promoteur est celui qui exprime les premiers besoins d’un projet via un cahier des charges qui contient :

  • Une description générale des besoins, des objectifs généraux ainsi que des intérêts et avantages sans rentrer dans les détails.
  • Estimer les charges de travail
  • Calcul des délais :
    • Diviser le travail en tâches élémentaires
    • Estimer la charge de travail de chacune des tâches en jour-homme par exemple
    • Rechercher les tâches qui peuvent se faire en parallèle
  • Attribution des fonctions : qui fait quoi

Constitution de l’équipe

Une fois le cahier des charges validé par la direction du service, le chef de projet constitue son équipe. Il désigne un expert métier parmi les employés du service concerné et lance un appel d’offre pour recruter un ou plusieurs assistants.

Rédaction et réception de la SFG (Spécification fonctionnelle
générale)

  • Identification de la périmétrie du projet : identifier les limites du projet
  • Analyse de l’existant : pour mieux comprendre les contraintes.
  • Les interviews : Pour répondre aux besoins de la MOE ou des développeurs l’assistant maîtrise d’ouvrage interroge l’expert métier sur les spécificités de toutes les fonctions de l’application, c’est ce qu’on appelle les interviews. Ces interviews devraient être préparées au moins pour deux raisons :
    • Ne pas faire répéter les experts métier
    • Rester dans la périmétrie du projet
  • Rédaction de la SFG : Une fois que toutes les interviews ont été faites, on constitue le dossier de la SFG également nommé Analyse Fonctionnelle Générale (AFG) à partir des comptes rendus validés de toutes les interviews.

Le plan de test

Le plan de test recense les objectifs et les moyens pour réaliser les tests, il permet l’organisation technique des tests, il planifie leur déroulement dans le temps et définit les points de repère, en particulier les conditions d’arrêt et il sert aussi de document de validation de la qualité finale du logiciel et fait partie des documents contractuels du projet, au même titre que les spécifications techniques ou les besoins fonctionnels. Il est conçu par le responsable des tests et validé par le chef de projet.

Mise en production

Cette étape consiste à mettre l’application sur le serveur de production et la tester su un site pilote ou un poste pilote si le nombre d’utilisateur de l’application est restreint. La veille de la mise en production les batchs d’alimentation de la base de données sont lancées.

Le déploiement

Consiste à rendre l’application accessible à tous les utilisateurs finaux. C’est le service micro et réseaux qui s‘en charge.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *